La sophrologie : son origine, sa pratique et son champ d'application

Histoire de la sophrologie

 

Créée entre 1963 et 1964  par le professeur Caycédo, neuro-psychiatre, qui après avoir abandonné l'hypnose donne une nouvelle orientation a ses travaux.

Il en fait une méthode moins inductive et plus phénoménologique : le vécu des sensations devient l'élément principal.

la sophrologie est donc une méthode psycho-corporelle s’appuyant sur diverses techniques :

  • L’hypnose thérapeutique,

  • la relaxation progressive de Jacobson

  • le training autogène de Schultz

  • la phénoménologie psychiatrique

  • le yoga

  • le zen

  • le bouddhisme tibétain

Technique et pratique de la sophrologie

 

La sophrologie associe  essentiellement  la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d'images positives.

La sophrologie à l'inverse de l'hypnose est moins inductive et moins directive. Le but durant la séance étant de découvrir, expérimenter, ressentir, de s'impliquer pour ne pas subir mais réagir, en vous  servant au quotidien des outils mis à disposition par le sophrologue et ainsi vous permettre de vous renforcer, de vous reconstruire, de vous découvrir, d'avancer plus sereinement en toute autonomie

Par des techniques simples et accessibles à tous, la sophrologie permet d'apporter des solutions efficaces pour aborder les défis du quotidien avec sérénité et améliorer la qualité de la vie.

A qui peut s'adresser la sophrologie ?

 

La sophrologie peut également être proposée en accompagnement médical, ou en complément lors d'un suivi psychologique, mais sans s'y substituer.

 

Elle s'adresse d'autre part à chaque personne désireuse de mobiliser ses capacités et ses ressources pour préparer un événement important professionnel, sportif, scolaire, intervention chirurgicale, accouchement.

 

Elle peut nous accompagner dans chaque moment de la vie.

 

Vidéo avec catherine Aliotta - Fondatrice de l'IFS à Paris